Les musiciens qui nous entourent

Paul Kayser

paul kayser

Né en 1979 à Luxembourg, Paul Kayser entre à l'âge de six ans au Conservatoire de Musique de la Ville de Luxembourg où il travaille l'orgue avec Pierre Nimax jun. et la composition avec Alexandre Mullenbach. Ces études sont récompensées de trois Premiers Prix et de trois PrixSupérieurs. De 1998 à 2003, il fait des études d'orgue et de musique sacrée à la« Hochschule für Musik und Darstellende Kunst Frankfurt am Main » entre autres dans les classes des professeurs Martin Lücker et Daniel Roth (orgue), Winfried Toll et Wolfgang Schäfer (direction chorale), Godehard Joppich (chant grégorien), Gerd Wachowski (orgue lit.). Puis, il se perfectionne dans l'art de l'improvisation dans la classe du professeur Wolfgang Seifen à Berlin (Universität der Künste).

A côté de ces études, Paul Kayser se perfectionne régulièrement auprès de maîtres reconnus comme Jean Boyer, Thierry Escaich, Lorenzo Ghielmi, Naji Hakim, Loïc Mallié, Olivier Latry, Pierre Pincemaille, Theo Brandmüller, Gillian Weir. En 2001 il est lauréat du concours d'improvisation du « Festival International d'Orgue Fugato Bad Homburg v. d. H. » et en 2007 lauréat du concours international d'improvisation « Orgues sans Frontières ». Durant l'année 2002, il est directeur de l'ensemble vocal « Praunheimer Kantorei » à Francfort.
Grandi à l'orgue Stahlhuth de Dudelange (L), instrument de renommée internationale, Paul Kayser est aujourd'hui organiste titulaire de l'orgue de l'église St-Alphonse à Luxembourg et titulaire de l'orgue de la Basilique St-Willibrord à Echternach. Il enseigne l'orgue et l'improvisation à l'orgue aux écoles de musique de Bascharage et d'Echternach.
En tant que concertiste, Paul Kayser se produit régulièrement au Luxembourg et à l'étranger.

 

Maurice Clement

portrait coul. 02  Maurice Clement

Après une première formation dans les conservatoires de Luxembourg (classe d'Alain Wirth) et de Bruxelles (classe de Jean Ferrard et de Benoît Mernier), Maurice Clement approfondit ses études d'orgue avec Jean Boyer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Cette rencontre est déterminante et marquera profondément son parcours de musicien. Maurice Clement, lauréat du Concours International Gottfried Silbermann dédié à l'œuvre d'orgue de J.S. Bach, trouve la maîtrise de son instrument en se situant dans un dialogue permanent avec ce dernier.

La musique n'étant pas un art standardisé, mais une manifestation élémentaire de la vie humaine, il s'efforce à transmettre par la musique sa foi dans le vrai et le beau. Ses interprétations cherchent à allier la forme et la matière musicale, l'esprit et la sensibilité, la pensée et la passion. Maurice Clement conjugue son amour de la musique classique et des musiques improvisées dans son activité de concertiste et dans son approche pédagogique.Au cours de nombreux stages et de formations continues qu'il a dirigés, il lui importe de réveiller l'imaginaire musical entre création et interprétation, tout en transmettant la faculté de présence et d’instantanéité.

Parallèlement à ses fonctions de professeur d'orgue au Conservatoire de Musique du Nord au Grand-Duché de Luxembourg, il dirige la classe d'improvisation de cet établissement. Organiste-titulaire des Grandes Orgues de la Philharmonie de Luxembourg, Maurice Clement est invité comme soliste dans le cadre de festivals internationaux à New York, Washington, Chicago, Minneapolis, Paris, Lyon, Bruxelles, Zürich, Munich, Stuttgart, Leipzig, Vienne, Innsbruck, Prague, Milan, Copenhague…  

 

La Musique Militaire Grand-ducale, Luxembourg

2013-01-30  LCTO - Musique Militaire - Conservatoire  004

La Musique Militaire Grand-ducale, ensemble professionnel de renommée, se distingue par ses multiples activités et prestations pour la Cour Grand-ducale et  pour le Gouvernement. A côté de l’encadrement musical de nombreuses manifestations militaires et patriotiques, elle réalise de nombreux concerts publics donnés avec ses différentes formations, tant au Grand-duché qu’à l’étranger, enchantant son public avec une qualité musicale exceptionnelle.

 

L'orchestre 'Résonances' Sarre-Lorraine

Les musiciens de l’orchestre ‘Résonances’ Sarre Lorraine, regroupés sur initiative de Jacky Locks pour des projets de la Grande Région, se produisent régulièrement dans des concerts depuis plus de dix ans. À côté d’autres répertoires, ils se consacrent aussi aux grandes oeuvres vocales-symphoniques, surtout à celles du domaine de l’Oratorium. Récemment, l’Orchestre ‘Résonances’ a réalisé le projet 2000 Choristes -Lorraine des Choeurs et le Concert de Noël à la Cathédrale de Metz.

 CCL METZ 13 of 292  CCL METZ 28 of 292  

L'ensemble Volutes, Strasbourg, France

concert-escale-février-2013-2Etienne Bardon, né en 1943 dans une famille de musiciens à Angers, a commencé sa formation musicale dans cette ville (Maîtrise de la cathédrale d'Angers, clarinette et orgue au CNR). Après avoir terminé ses études au Conservatoire national Supérieur de Paris (Clarinette et Musique de chambre), il a dirigé l'Orchestre des Etudiants de Paris jusqu'à son entrée en 1969 à l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, poste qu'il a occupé jusqu'en 2005. Il a poursuivi à Strasbourg et à Stuttgart des études de Direction d'orchestre.

Premier Prix International de Direction d'orchestre de Besançon en 1972, il a été assistant à l'orchestre de Mulhouse, puis d'Alain Lombard à Strasbourg. Il a dirigé comme chef invité les orchestres des Pays de Loire, Lyon, Lille Monaco, Luxembourg, Dublin. Passionné par la pédagogie et le travail avec les jeunes artistes musiciens, il a été professeur de clarinette et chef de l'Orchestre de chambre du CNR de Strasbourg jusqu'en 1965 avec lequel il a gagné le Premier Prix au concours du Festival des Orchestres symphoniques de jeunes musiciens de Macon en 1994.

Organisateur d'une saison de concerts de musique de chambre de 1993 à 1996 à l'Escale (Strasbourg-Robertsau), il a fondé en 1995 l'ensemble Instrumental Volutes et mis en place une saison de concerts en abonnement, accompagnée de concerts dans la région. Depuis sa cessation d'activité à l'OPS et au CNR, il se consacre à Volutes, dont les concerts d'abonnement sont préparés par des « ateliers d'écoute » qu'il anime, et à l'orchestre symphonique « La Philharmonie » dont il est Chef et Directeur artistique depuis 2007.

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Avec le soutien de

ministere logo         FOCUNA LOGO CMYK

 

Toutes photos page d'accueil et Philharmonie 2016 © Mircea Restea